Le Petit Chemin

Le restaurant le « Petit chemin » a été créé par L’A.S.B.L « L’école dans la vie » en 1982.

Cet espace de restauration, ouvert à tous, est un service de jour de formation pour adultes déficients mentaux légers à modérés.

Nos objectifs principaux sont la socialisation et la création d’autonomie de nos usagers par le biais de la gestion quotidienne d’un restaurant pas comme les autres.

Cet outil pédagogique donne l’opportunité à des personnes déficientes mentales de trouver une place au sein de l’espace citoyen.

Nous sommes situés au centre de Nivelles, à quelques pas de la Grand Place.

Actualité

Nos suggestions de décembre!

IMG_20161125_090136.jpg

Location de la salle

Imprimez le contrat

Qui sommes-nous ?

L’A.S.B.L. « L’école dans la vie » a créé le restaurant « le Petit Chemin » en 1982.

Son objectif premier est l’épanouissement des usagers, le développement de leurs habiletés sociales et professionnelles et la valorisation sociale de leurs compétences.

En 1976, des pionniers de l’action sociale communautaire s’associent pour créer à Nivelles « Les Chantiers Coopératifs », et, parmi d’autres projets, un petit resto qui aide à la mise au travail de chômeurs: « Le Petit Chemin ».

En 1982, un groupe de professeurs de l’Ecole d’enseignement spécialisé du Malgras, à Nivelles, reprend « Le Petit Chemin » qui devient un lieu de stage et perfectionnement. Pour en assurer la gestion, il crée l’asbl « L’école dans la vie ».

En 1992, le Petit Chemin, le Lion’s Club et le CPAS de Nivelles s’associent. Leur projet: une action alliant l’insertion sociale des personnes handicapées et l’aide aux plus démunis.

Le Petit Chemin doit son développement au soutien des pouvoirs publics, des entreprises, des associations et des personnes volontaires qui au fil du temps lui font confiance et l’aident à surmonter les embûches.

Les projets

Cet espace de restauration est un service d’insertion sociale et de formation professionnelle pour adultes déficients mentaux légers à modérés.

Le service accueille les usagers tous les jours ouvrables de 9h à 16h. Ceux-ci sont pris en charge par l’équipe du Petit Chemin dès leur arrivée.

Les usagers sont associés à tous les postes de travail inhérents au fonctionnement du restaurant sous la responsabilité du formateur HORECA et des éducatrices qui les accompagnent dans toutes les tâches qu’ils ont à accomplir.

« Le restaurant »

Chaque matin, les éducatrices et les usagers font la liste des achats nécessaires au bon déroulement de la journée. En fonction des compétences et des souhaits de chacun, les usagers vont faire les achats (développement de l’autonomie).

La matinée est consacrée à la préparation et à la réalisation des plats. Dès midi, le restaurant ouvre ses portes. Le service en salle est assuré par les usagers et supervisé par l’équipe, ainsi que le rangement et le nettoyage des locaux.

Les activités de socialisation : « Parcours découverte »

Le temps « après-resto » est consacré à des activités telles que loisirs créatifs ou sportifs, ateliers culinaires, jeux éducatifs, relaxation…

Les « Ateliers » sont des journées au cours desquelles le restaurant et sa cuisine accueillent le public d’autres associations pour une rencontre autour de l’art culinaire.

Les « journées socio-éducatives » sont consacrées à la rencontre avec d’autres services spécialisés, à des activités sportives et culturelles, à la découverte de l’environnement et à la détente.

Le projet pédagogique individualisé (PPI)

Dès son inscription, l’usager se voit désigner une éducatrice référente qui l’accompagnera dans son parcours d’insertion. Elle assurera la liaison avec l’usager lui-même, sa famille, son responsable légal ou le service où il réside et les autres professionnels qui interviennent dans sa situation.

L’équipe définit avec l’usager les objectifs à poursuivre au cours de l’année qui suit tant sur le plan de ses habiletés sociales que sur le plan des connaissances nécessaires aux activités du restaurant.

Une évaluation de son évolution dans le service est planifiée au plus tard après six mois. Elle fait l’objet d’une rencontre avec l’usager et les personnes qui s’en occupent habituellement. En cas de nécessité, l’éducatrice référente organise avec la collaboration du coordinateur une rencontre d’intervenants.

Lorsque le service ne peut répondre à la demande, l’usager est réorienté lors du premier entretien. Dans tous les cas, la personne reçoit les coordonnées d’autres professionnel(s) ou service(s). Si besoin est, le coordinateur peut l’accompagner dans certaines démarches.

La fin de la prise en charge est envisagée en fonction de l’évolution du projet pédagogique individualisé.

Le travail en équipe

C’est dans le cadre des journées de « concertation socio-éducative » que tous les travailleurs se retrouvent pour faire le point à propos de tous les aspects du fonctionnement du service, de l’évolution des PPI et du projet de vie des usagers, et pour rencontrer des associations ou services partenaires dans les prises en charge ou les activités.

Inscription

La demande d’inscription doit être adressée au directeur du service. Il reçoit sur rendez-vous l’usager intéressé avec ses parents, son représentant légal ou l’éducateur référent de son lieu d’hébergement.

Un dossier est ouvert comportant les données administratives utiles à la prise en charge. Les travailleurs du service sont tenus au secret professionnel.

L’inscription dans le service est confirmée par la signature d’une convention qui précise les modalités de la prise en charge. Cette convention est d’une durée de un an renouvelable et est assortie d’une période d’essai de deux mois.

Dans le cadre de l’évaluation du service, des réunions trimestrielles sont organisées avec les usagers de telle manière qu’ils puissent donner leur avis à propos de leur vie dans le service.

Critères

  • Être âgé de 18 à 24 ans
  • Être en possession d'un numéro AWIPH

Centre de coordination « Activités citoyennes »

Le projet APP-OUI ( Aide Professionnelle Personnalisée - Outil d'Insertion ) trouve sa source dans les préoccupations des membres de l’asbl et de l’équipe des travailleurs du « Petit Chemin » quant aux possibilités de sortie positive des stagiaires accueillis en insertion socioprofessionnelle, et s’inscrit résolument dans la logique européenne de lutte pour l’égalité des chances et contre les discriminations à l’égard des personnes handicapées.

L’orientation vers l’emploi est envisageable pour les stagiaires dont les aptitudes le permettent au terme de leur accompagnement individuel. Mais nous estimons primordial que les autres puissent aussi sauvegarder leurs acquis et valoriser leurs compétences au sein de la société dans le cadre d’activités appropriées. Cette perspective d’innover en matière d’orientation a rencontré les attentes des pouvoirs publics wallons dans le cadre d’un appel à projet d’initiative spécifique.

Début 2015, avec le soutien de l’AWIPH, nous avons pu mettre en place un centre de coordination d’«Activités citoyennes» qui propose un accueil et un accompagnement personnalisé qui se matérialise sous la forme de convention de volontariat.

Ce projet concerne les personnes :

  • Atteintes d’un handicap mental léger à modéré âgées prioritairement de 18 à 25 ans.
  • Dont le handicap ne permet pas la mise à l’emploi, mais bien la production de bien et la prestation de services pour les besoins des organismes publics et privés du secteur non marchand.
  • Souhaitant s’engager ou étant déjà engagé dans une démarche d’insertion sociale.
  • Etant en possession d’un numéro AWIPH et bénéficiant d’un revenu de remplacement ou entrant dans les conditions pour en bénéficier.

L'équipe

Directeur

Gauthier Janssen

Gauthier Janssen

éducatrices

  • Bernadette Ronvaux

    Bernadette Ronvaux

  • Christine Willems

    Christine Willems

  • Paola Piscitello

    Paola Piscitello

  • Véronique Nef

    Véronique Nef

Formateur Horeca

Jean-Philippe Claes

Jean-Philippe Claes

Assistante sociale

Marie Pétain

Marie Pétain

Les remerciements

Nous remercions pour leur soutien permanent le F.S.E., l’A.W.I.P.H., la région wallonne et le Lion’s club de Nivelles sans qui nous ne pourrions survivre.

Nous remercions vivement Cera, le C.P.A.S. de Nivelles, la province du Brabant wallon, le Rotary Club de Wavre, Cap48 et United fund for Belgium, le guichet social et le centre culturel de la Ville de Nivelles et l’A.S.B.L. « L’Ouvre-boîte » pour leur soutien au projet.

Merci à tous ceux que nous aurions oubliés de citer ainsi qu'à notre clientèle fidèle.

Contact

ASBL L'École Dans La Vie

Boulevard des Archers 23b

1400 Nivelles

067/211.711

APP-OUI

appoui.1400@gmail.com

Le Petit Chemin

info@lepetitchemin.be